Des territoires, nous sifflerons la Marseillaise © Christophe Raynaud De Large

Des territoires, nous sifflerons la Marseillaise

Jeune auteur et metteur en scène formé à l’ERAC (Ecole Régionale d’acteurs de Cannes, Baptiste Amann connaît la banlieue pour y avoir vécu durant dix-huit ans. Avec le premier volet de sa trilogie « Des Territoires », il brosse avec finesse et humour le portrait de jeunes banlieusards traversés de questionnements et dépeint une réalité sociale où résonne l’actualité la plus brûlante.

Samuel et Hafiz viennent de perdre leurs parents. Jeunes orphelins, vivant dans le pavillon d’une banlieue ordinaire, ils se préoccupent des affaires familiales, de l’enterrement et du choix du cercueil. Témoins d’une jeunesse non dorée, ils parlent comme ils peuvent d’héritage, de déterminisme, et de radicalisation. De pizzas et de foot aussi. Il y a la fille aînée dans le rôle d’arbitre et ses trois frères cadets au caractère bien trempé…Quatre jeunes adultes se posant la question de rester ou de quitter ce territoire gangrené par l’urbanisation sauvage et le salafisme ambiant.
Avec honnêteté, humour, quelques incursions musicales, les quatre comédiens restituent avec talent ce microcosme et ouvrent des perspectives de réflexion sur le monde qui nous entoure.
Écrit en 2013 et mis en scène en 2016 par Baptiste Amann, le texte met en exergue les enjeux qui traversent la France d’aujourd’hui. Le premier volet d’une trilogie qui s’articule autour d’une inquiétude personnelle de l’auteur : quelle révolution connaîtra le XXIème siècle ?
Ce texte a reçu le prix Bernard-Marie Koltès des lycéens, initié par le Théâtre National de Strasbourg (2017).

Jeudi 26 avril à 20h30
NANTHEUIL
Rens. 05 53 55 27 00 (Association Canopée)

Création de la Pépinière du Soleil Bleu & Glob Théâtre / Texte : Baptiste Amann, édité par
Théâtre Ouvert (édition Tapuscrit) / Mise en scène : Baptiste Amann assisté de Yohann Pisiou
/ Avec : Solal Bouloudnine, Samuel Réhault,
Lyn Thibault, Olivier Veillon/ Lumières : Sylvain Violet / Son : Léon Blomme / Costumes : Wilfrid Belloc / Scénographie : Philippe Casaban, Eric Charbeau / Construction décor : Nicolas Brun, Maxime Vaslin