Expérimentation lors de Traverses et Inattendus 2017 Expérimentation lors de Traverses et Inattendus 2017

Traverses et Inattendus 2018

Après le succès des deux premières éditions, le projet "Traverses et Inattendus", poursuit son chemin à la Chapelle Faucher en juillet 2018. Cette initiative expérimentale sous la houlette de Jean-Paul Thibeau croise de nouveaux modes de transmission et d’expérimentations
artistiques. Des étudiants, artistes, enseignants et habitants font du domaine de Barbarie transformé en immense bivouac, un lieu de vitalité artistique hors du commun en milieu rural.

3 Questions à Camille de Singly / Coordinatrice du projet "Traverses et Inattendus" / Présidente de l'association "Traverses et Inattendus"

Agence culturelle : "Traverses et Inattendus" est un projet expérimental qui a vu lejour en 2016 sur la commune de La Chapelle Faucher. En quoi cette initiative est-elle si singulière ?
Camille de Singly : La singularité de "Traverses et Inattendus" est liée à son origine, et aux bonnes fées de son berceau : des élus très actifs et désireux de redynamiser leur village ; un particulier qui met à disposition gratuitement un beau terrain au coeur de La Chapelle Faucher ;
des artistes ayant à coeur de développer un projet avec les habitants. Le résultat ressemble à l’amarrage, tous les étés, d’un navire d’artistes, architectes, paysagistes, chorégraphes, théoriciens et étudiants qui investissent toute leur énergie pour créer un projet partagé avec les habitants du village.

A.C. : Comment le projet a-t-il évolué depuis sa création ?
C.de S. : Pour la première saison en 2016, nous avions tout à découvrir, et nous souhaitions mailler notre projet au territoire et à ses habitants, craignant que l’arrivée d’une vingtaine de personnes de l’extérieur, dans un village qui en compte 416, soit un peu violente. Avec près de 100 personnes lors de la première rencontre, et de nombreux échanges, nous avons compris que tout irait bien. En 2017, nous avons développé les propositions d’ateliers destinés aux habitants, investi le domaine de Barbarie (travail paysager sur le parc, expériences de perception ;..) et
approfondi la compréhension du village, de son histoire, de ses architectures, de ses vies.

A.C. : Quels seront les axes de la nouvelle édition 2018 ?
C.de S. : Cette troisième édition est un peu particulière, parce qu’elle clôt un cycle de trois années, pensées comme le temps d’une première expérience approfondie, en vue d’accompagner le village à imaginer et construire, plus durablement, les usages d’un lieu (le Domaine de Barbarie) appréhendé comme la matrice d’expériences renouvelées avec les habitants. Pour nous, il s’agit donc lors de cette troisième saison de tirer les enseignements de ce qui a été expérimenté afin de penser au mieux le futur du lieu, avec les élus et les habitants. Nous travaillons actuellement à un deuxième livre, et préparons lors de séminaires et réunions intermédiaires notre prochaine saison.

Renseignements
Agence culturelle Dordogne Périgord : 05 53 06 40 00 (Violaine Marolleau)
Coordinatrice de Traverses et Inattendus : 06 64 20 70 16 (Camille de Singly)

Partenaires : Ministère de la Culture /DRAC Nouvelle-Aquitaine, association Pass’arts, association Traverses et Inattendus, Conseil
départemental de la Dordogne / Agence culturelle Dordogne-Périgord, Ecole Supérieure d’art des Pyrénées - Pau- Tarbes, Commune de La Chapelle Faucher et Communauté de communes Dronne et Belle