Les trois musiciens du groupe sont soudés autour de la même passion pour la musique traditionnelle occitane, qu’ils enrichissent de leurs différences. Lucia Roulet, la gasconne bordelaise à la flûte, Nicolas Peuch l'enfant du terroir périgourdin à l’accordéon diatonique et Thomas Doornenbal, d’origine néerlandaise, au chant, à l’accordéon, également danseur expérimenté, sauront faire sauter et virevolter les amoureux de bal trad, permettant une mise en pratique immédiate des danses abordées.

Avec Let’s folk !, la danseuse et chorégraphe Marion Muzac revisite des danses folkloriques, portée par l’idée de transmission et d’invitation à la fête.
Sur les airs pop-folk-soul du groupe Jell-oO en live, quatre danseurs reprennent des danses traditionnelles anciennes et récentes, de France et d’ailleurs : Schuhplattler bavarois, polka, bourrée auvergnate, tarentelle italienne, branles que l’on danse en formant une chaîne, rondeau, gavotte où l’on se tient par le petit doigt, ahwash berbère…
La belle idée de Marion Muzac est d’inviter les amateurs à rejoindre les danseurs professionnels sur le plateau pour partager le plaisir de la danse. Pour cela, un atelier de préparation est organisé en amont du spectacle.  .

 

 

 

 

Deux voyageurs, Sol et Persil, arrivés par une brèche, atterrissent à leur grande surprise dans une contrée inconnue. Personne à l’horizon. Juste la sensation qu’une tempête était passée par là. Ces deux personnages se mettent alors en quête de se frayer un chemin à la recherche d’une nouvelle adresse. Mais par où passer ? Par où aller ? Ils font alors la rencontre de l’homme sans tête qui les guide clandestinement jusqu’à la grande ville. Une ville tellement remplie de bruits et de fureurs que les Hommes y disparaissaient. Livrés à eux-mêmes, égarés dans les dédales des rues, entre les hauts murs de briques et les volets fermés à double tour, la pluie se mit alors à tomber…

A travers le corps d’un homme africain se dessine une écriture de son identité culturelle profonde. C’est, selon le chorégraphe, « une biographie de notre histoire commune qui nous lie et nous met en dépendance ». Des traces indélébiles sont inscrites dans ce corps et lui seul peut en exprimer les non-dits. Ce spectacle, sans vouloir éveiller ni compassion ni culpabilité, donne à revivre le voyage de ce corps, entre poussière du Sahel et postes frontières occidentaux. Avec sa plasticité féline, entre puissance et finesse, le corps du danseur devient comme un livre ouvert qui repose la délicate question de l’accueil de l’autre.

Samedi 17 mars -  Montagrier - Salle des fêtes
Stage + Bal

En soirée
Bal animé par le groupe Le Plaque
Le Plaque puise son répertoire musical des territoires des Landes et du Béarn. De l'inspiration directe des collectes sonores, vers la construction d'une musique minimaliste, répétitive, toujours tournée vers l'énergie du bal et de la danse.

Musiciens :
Alexandre Seli : Violons, Pieds, Voix
Martin Lassouque : Cornemuses [Bohas], Voix, Violon
Jordan Tisnèr : Flûte à trois trous, Tambourin à Cordes, Voix
voir le site des artistes

 

FLASH INFO

Un mardi, une œuvre

Chaque mardi à 16h45 à l'Espace culturel François Mitterrand, en lien avec le programme d’exposition, des ateliers arts visuels de 45 minutes sont proposés aux enfants à partir de 5 ans

Au temps des hérétiques

Nouvelle conférence proposée par Jean-François Gareyte, médiateur à l'Agence culturelle

Appel d'offre / marché à procédure adaptée

Souscription d'un contrat d'assurance
Offres à envoyer avant le 15 novembre à 12h
Télécharger le cahier des charges